Actualités / News

Organisation de Compétitions IMAC France saison 2019

Les compétitions IMAC en France seront organisées selon un schéma précis :
– À la charge du Club organisateur, toute la logistique locale, c’est à dire, dispositif des infrastructures pour recevoir les juges, les concurrents et leurs avions (piste, locaux, tentes en cas de mauvais temps ..), organisation restauration, etc.
– A la charge de IMAC France, l’ensemble de l’organisation du déroulement de la compétition, ordonnancement des vols, suivi de la réglementation du jugement des vols, saisie des notes validation des résultats.
– Tout compétiteur français doit être en possession de la licence FFAM valide au moment de la compétition.
– Tout compétiteur étranger doit être en possession de la licence de référence de son pays valide au moment de la compétition.

Ce principe d’organisation est important pour la mise en place de rencontre IMAC, IMAC France sera le garant du respect des règles, ainsi que de la notation, il faut que la compétition ne soit pas le reflet des travers rencontrés lors de compétitions ou chacun joue sa partition, au niveau du règlement.
Une partie sera consacrée à « IMAC France School » la veille de la compétition au moins deux heures, ainsi les pilotes et surtout les juges officiants auront la même approche de la compétition et seront en phase.
Il faut éviter de renouveler l’erreur concernant les juges, le jugement doit mettre en application les règles du grand modèle qui sont bien spécifiques.

Concernant les catégories :

Elles sont au nombre de cinq :
– Basic, (série ne participant pas aux rencontres internationales),

– Sportsman.
– Intermediate.
– Advanced.
– Unlimited.

Chacune correspond au niveau recherché, elles doivent être toutes ouvertes lors d’une compétition IMAC, le but est d’offrir aux pilotes le niveau qui lui correspond le mieux.

 

Pour une compétition IMAC, toutes les catégories doivent être accessibles, et tout participant qui réalise ses vols, dans une série, verra ses résultats validés et pris en compte dans la comptabilité pour un classement IMAC France.

Il faut avoir un minimum de trois juges pour que les résultats de la compétition soient représentatifs, et comptabilisés.

C’est en accord avec l’organisation IMAC France que les juges seront validés pour juger la compétition en amont, ou à l’issus l’« IMAC France School », ce qui est valable pour les pilotes voulant contribuer au jugement, les juges actuellement F3M (même règles) et F3A sont bien sur les bienvenus, avec une mise à niveau « IMAC France School » de la veille .

Pour qu’un pilote participe au jugement il faut qu’il ait suivi l’« IMAC France School » et il pourra juger les catégories autre que celle où il participe.

 

Nous sommes en recherche de bonnes volontés que cela soit pour organiser une compétition, ou un « IMAC France School » du style symposium. l’objectif étant de faire en sorte que pilote, juge et pilote/juge travaillent avec la même référence et appliquent la règlementation sans ambiguïté.

Le mail de IMAC France est à votre disposition pour vous apporter toutes les précisions que vous trouverez nécessaires, nous attendons vos retours.

imacfrance@gmail.com